Cyclisme, marketing et communication

Rachel 3 étoiles LLRedac, 30 Septembre 2021

Cyclisme Marketing Communication
Le  Marketing et la Communication dans le domaine du Sport permettent de manière générale à une marque de promouvoir et d’améliorer son image auprès d’un public ciblé afin que ce dernier ressente le besoin d’acheter ses produits et ses services.
Dans le cadre du sport professionnel, les équipementiers, mais également des entreprises d’autres secteurs sans lien direct avec le sport, associent leur nom à une équipe, un événement sportif ou même à un stade afin d’occuper l’espace
médiatique et ainsi accroître leur visibilité.

En outre, toujours avec cet objectif d’augmenter les ventes, les entreprises peuvent signer des contrats publicitaires avec des sportifs qui bénéficient d’une base large et solide.
Ces sportifs de renom deviennent ainsi de véritables ambassadeurs pour les marques.
Dans ce domaine, le cyclisme fait figure de précurseur. Très tôt, l’organisation de
courses cyclistes devient un moyen pour les marques de diffuser leur image et leurs
produits auprès du grand public.
La professionnalisation et la popularisation de ce sport va de pair avec la mise en place
d’une stratégie marketing, stratégie marketing qui devient un élément central de son ADN.
Le Tour de France est sans doute l’exemple qui illustre le mieux ce phénomène.
En effet, cette compétition a été créée en 1903 dans le but d’augmenter
substantiellement les ventes du journal

L’Auto et les revenus publicitaires qui y sont associés.

Jusqu’en 1930, seules les marques de cycles avaient la possibilité de participer à la Grande Boucle. Cependant, le passage des équipes de marque aux équipes nationales oblige les organisateurs à trouver de nouvelles sources de financement.
C’est alors qu’apparaît la caravane publicitaire qui permet à des marques extérieures au secteur du cyclisme ou des pneumatiques de bénéficier d’une nouvelle vitrine et d’associer leur image à un événement qui déchaîne les passions.

Au début des années 1960, les sponsors extra-sportifs apparaissent.
Ils s’affichent désormais sur les maillots des coureurs, mais ils donnent également leur nom à l’équipe dans laquelle ils ont investi. Cette stratégie leur permet de profiter d’un temps d’exposition à l’antenne important alors même que la publicité à la télévision reste interdite.
En outre, les partenariats créés avec les grands noms du cyclisme (Poulidor, Hinault ou encore Anquetil) permettent aux marques non seulement d’asseoir leur notoriété auprès d’un large public mais qui plus est, d’associer leur nom aux valeurs liées à ce sport telles que le dépassement de soi, la combativité ou encore la solidarité.

Aujourd’hui, les entreprises ont encore tout intérêt à poursuivre leurs investissements dans le cyclisme. Bien que l’image de ce sport ait pu être écornée ces dernières années par des histoires de dopage, il reste une des disciplines les plus
médiatisées mondialement. Le Tour de France (retransmis dans 190 pays et diffusé
en direct sur 60 chaînes) est le 3ème événement sportif le plus diffusé à travers
le monde. Par ailleurs, son public se rajeunit et renouvèle avec le développement des mobilités vertes (la part des 15/24 ans a progressé de 23% en 2021), laissant augurer de nouveaux marchés à conquérir pour les marques.

redaction web

Partage Maintenant
Notre service de rédaction en chiffres

Notre service de rédaction en chiffres

Rejoignez nos clients satisfaits

1000

Rédacteurs

10000

Commandes

400

Clients