Rédaction web et SEO : combien de mots-clés différents par page ?

Lionel 2 étoiles LLRedac, 04 Octobre 2021

Redaction Web et SEO
Étant donné leur importance pour la visibilité et le trafic, les mots-clés méritent une place de choix sur les pages web. On est de ce fait tenté de penser que plus on en utilise, plus on a de chance de séduire les moteurs de recherche.

Mais, est-ce vraiment le cas ? Sinon, combien de mots-clés devrait-on intégrer à ses pages pour réussir sa stratégie SEO ?

La règle : un seul mot-clé par page

Vous avez toujours cru que le fait d’utiliser plusieurs mots-clés différents sur une même page web suffirait à bien la référencer ? Eh bien non ! Sachez-le dès à présent : Google et ses amis robots ne voient pas (ou plutôt ne voient plus) les choses de cette façon.
En fait, c’est carrément l’inverse qu’il est recommandé de faire.
En clair, chacune des pages du site doit donc être positionnée sur un terme unique. 

Le fait d’adopter et d’appliquer une politique de page monothématique est de loin la meilleure façon d’améliorer son référencement naturel. Mais avant tout, il est important de bien choisir le mot-clé principal à mettre en avant. Il faudra ensuite veiller à ce que ce terme soit intégré comme il faut dans l’ossature de la page. Idéalement, le mot-clé en question doit pouvoir apparaître dans les deux balises les plus importantes de la page, à savoir la balise H1 et la balise Title
De cette manière, il sera plus facile pour Google de comprendre que le contenu qu'il analyse correspond à la requête de l’internaute.
L’exception : plusieurs mots-clés de même famille sur une page
Dans certains cas, il est possible d’associer plusieurs autres mots-clés secondaires à une page, en plus de la thématique principale. Le but étant toujours d’optimiser au maximum le référencement du site. En effet, le fait d’associer des termes de même famille au mot-clé principal permet le rattachement de la page à un corpus. 
Pour information, le terme « corpus » désigne dans l’univers du Net, un certain nombre de documents qui, pris ensemble, se rapportent à la même idée. L’avantage pour la page, c’est de pouvoir être référencée à partir de la plupart des déclinaisons de la thématique principale. Naturellement, cela augmente le nombre de visites sur le site, tout en maximisant les transformations par la même occasion.

Pour un mot-clé principal, qui est par exemple : « dépannage plomberie ». Les expressions déclinées possibles peuvent être « service de plomberie », « meilleur plombier » ou encore « réparation fuite ». Ainsi, si l’internaute entre l’une ou l’autre de ses requêtes dans Google, il y a de fortes chances que votre page se retrouve parmi celles que le moteur de recherche affichera.

Combien de mots-clés différents par page : que retenir donc ?

Chaque mot-clé sa page et chaque page son mot-clé. C’est la règle principale à retenir pour une bonne politique de référencement. Il est en outre possible d’élargir sa visibilité et son trafic en se positionnant également sur un certain nombre d’expressions secondaires. Mais dans un cas comme dans l’autre, le choix judicieux et la bonne répartition des mots-clés sont à prendre en compte.

redaction web

Partage Maintenant
Notre service de rédaction en chiffres

Notre service de rédaction en chiffres

Rejoignez nos clients satisfaits

1000

Rédacteurs

10000

Commandes

400

Clients