La dépression saisonnière : symptômes et solutions

Julie Rédactrice 2 étoiles, 12 Décembre 2021

La dépression saisonnière : symptômes et solutions

 

Depuis 2 ans et à la même période, vous ressentez une grande fatigue, une émotivité forte et une importante baisse de moral inexpliquée. Vidé, vous dormez beaucoup et cessez vos activités habituelles. En plus, des envies irrépressibles de sucre s’accompagnent d’une prise de poids. Si ces manifestations handicapent considérablement votre vie, il s’agit alors de la dépression saisonnière.
Elle débute en automne ou en hiver lorsque la luminosité diminue, puis disparaît au printemps. Sa cause est un manque d’exposition à la lumière solaire.
Découvrez les moyens de la détecter et les solutions pour la soigner.

La dépression hivernale se distingue de la déprime passagère

La dépression saisonnière est aussi appelée troubles affectifs saisonniers ou dépression hivernale. Le manque de lumière solaire provoque des changements hormonaux qui perturbent votre organisme.

La sérotonine, l’hormone du bien-être, est moins sécrétée. En conséquence, vous êtes davantage sujet à des troubles de l’humeur. De plus, le taux de mélatonine augmente normalement la nuit pour favoriser l’endormissement. Or, en hiver, cette hormone est produite prématurément. Cela perturbe le cycle circadien.

La déprime est une réaction naturelle à ces dérèglements et s’évanouit rapidement.
Au contraire, la dépression est une maladie mentale qui s’installe de manière durable. Votre fonctionnement psychique ne vous permet plus de faire face aux troubles qui vous atteignent.

Comment reconnaître la dépression saisonnière ?

L’aggravation des symptômes de la déprime (perte de tonus, baisse de moral, irritabilité, troubles du sommeil, fatigue) est le signe d’une évolution vers une dépression saisonnière. Les troubles affectifs dépressifs se manifestent comme une dépression classique :

  • Tristesse ;
  • Perte d’énergie ;
  • Insomnie ou hypersomnie (quantité insuffisante de sommeil ou besoin excessif de sommeil) ;
  • Envie de sucre et prise de poids ;
  • Perte d’intérêt pour les loisirs ;
  • Isolement ;
  • Dévalorisation de soi ;
  • Stress élevé ;
  • Baisse de la libido ;
  • Idées noires ou suicidaires.

Si vous êtes touché par au moins 5 de ces signes, consultez sans tarder votre médecin traitant pour une prise en charge rapide. Si besoin, il vous dirigera vers un psychiatre, spécialiste de la santé mentale.

Comment lutter contre la dépression saisonnière ?

En première intention, une dépression saisonnière se soigne avec un traitement naturel : la luminothérapie. Devant une lampe spéciale, vous vous exposez à une lumière de 5000 à 10 000 lux (unité de mesure de la lumière), le matin et jusqu’à 1 heure.
Cela pallie le manque de mélatonine et régule votre horloge biologique.
Veillez à respecter les conditions d’utilisation pour éviter des effets secondaires comme la fatigue oculaire et des difficultés d’endormissement.

Aussi, profitez au maximum de la lumière du jour, seul ou avec vos proches pour rompre votre isolement. En parallèle, une psychothérapie efficace vous aidera à faire face à la dépression hivernale.

Côté nutrition, privilégiez des aliments de saison riches en vitamines et oligoéléments. En outre, votre médecin peut vous prescrire une cure de vitamine D en cas de carence détectée.

À noter qu’un traitement par antidépresseurs peut s’avérer nécessaire en cas de troubles dépressifs sévères.

redaction web


Partage Maintenant
Notre service de rédaction en chiffres

Notre service de rédaction en chiffres

Rejoignez nos clients satisfaits

1000

Rédacteurs

10000

Commandes

400

Clients