Marketing de contenu : Et si les marques arrêtaient de se prendre au sérieux ?

Emmanuel 4 étoiles LLRedac, 29 Octobre 2021

Marketing de contenu


Les marques, tous secteurs confondus, l’ont bien compris : difficile de faire l’impasse en 2021 sur un contenu solide pour non seulement plaire à leurs audiences mais aussi les divertir. En effet, l’univers d’une marque passe désormais autant par le coté visuel de ses plateformes et de ses produits que par le contenu qu’elle met en ligne et les interactions qu’elle entretient avec son audience.

Un contenu de qualité fait donc partie intégrante d’une stratégie de communication plus large. Gamification des newsletters, suivis des trends sur Tiktoks, blogging de qualité, les marques cherchent à suivre les tendances et à se démarquer par un storytelling fort et pertinent. Une stratégie de contenu bien pensée qui permet de cibler les bonnes personnes et ainsi personnaliser sa communication au maximum. 

Le choix de l’humour

De nos jours, l’humour est devenu est un puissant générateur d’audience et les vidéos amusantes, même très courtes, si elles sont drôles seront partagées à outrance, dans le monde entier, jusqu’à atteindre les millions de vues. Même la sphère politique s’y met. Récemment, l’Élysée a convié les Youtubeurs humoristes Mcfly et Carlito pour un concours d’anecdotes avec le Président de la République Emmanuel Macron, vidéo vue et partagée plusieurs millions de fois.

Parler aux jeunes : un défi pour les marques 

Les jeunes générations sont sensibles à une communication drôle mais surtout à l’autodérision de la part des marques. Les campagnes de communication lisses des années 2000 n’ont plus la même résonance face à un public jeune en recherche d’authenticité et de transparence. Les milléniales et la génération Z ne sont plus sensibles aux publicités classiques ; cette démographie se montre même sceptique face à une communication polie et verrouillée, mais se montre réceptive à un ton plus léger, à l’humour inspiré d’internet et à l’autodérision.
Les marques cherchent désormais à se montrer plus humaines et plus conscientes de leur propres défauts ou erreurs, n’hésitant pas à mettre leurs propres manquements en avant sous forme humoristique. Le but : se dévaloriser pour se valoriser et atteindre une audience toujours plus grande.

L’exemple américain

Excellent exemple d’un contenu humoristique et self-aware, les studios de cinéma Lionsgate, ayant produit la saga Twilight, surfent actuellement sur le regain de popularité de ces films à la suite de leur sortie sur la plateforme Netflix.

Leur compte TikTok poste régulièrement des montages vidéo se moquant de leurs propres productions et mettent en avant les défauts bien connus de ces films, les dialogues ridicules ou les scènes les moins bien jouées par les acteurs. Résultat : des millions de vues à chaque vidéo, plusieurs milliers de commentaires et une communication réussie.

Autre marque ayant réussi le pari de l’autodérision, Domino’s Pizza, bien connue aux États-Unis pour leur retard de livraison malgré un slogan assurant une pizza en moins de 30 minutes et pour des recettes peu goûteuses. Ces dernières années, la marque a décidé de faire dans l’autodérision, en faisant de ses défauts un angle de communication drôle et honnête, ce qui s’est traduit par une croissance grandissante de ses ventes outre-Atlantique.  

L’autodérision n’est cependant pas compatible ou pertinente pour toutes les marques, comme le luxe, la beauté ou la santé, dont la communication se doit généralement de rester factuelle et maîtrisée. 


redaction web

Partage Maintenant
Notre service de rédaction en chiffres

Notre service de rédaction en chiffres

Rejoignez nos clients satisfaits

1000

Rédacteurs

10000

Commandes

400

Clients